Je sens que je vais me réconcilier avec la préparation à la naissance car je vais pouvoir étoffer le contenu des cours avec de la pratique et ne plus simplement parler !

Beaucoup plus « d’épices » pour éviter les césariennes et extraction instrumentale. Merci !

Aurélie W, Sage-femme, 68 Haut Rhin.

Veuillez accepter les cookies (pas de partage avec les régies publicitaires) pour continuer et nous permettre de connaître la façon dont vous naviguez sur le site. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer